Sensibilisation au deuil périnatal… ce que j’ai envie de vous dire

deuil-perinatal-prncesse-aux-bidouilles

deuil-peri-15_octobre.png

 

Il existe un mot que vous ne trouverez pas dans les dictionnaires. Un mot du coeur, un mot…un état, un passé devenu notre présent… pour nous qui avons dû inventer l’indicible. Ce mot ? Mamange…

Un mot poétique pour traduire l’horreur. Un mot pour dire ce que nous sommes, ce que nous avons vécu et ce dont on nous a privé. Un mot qui n’existe pas dans le dictionnaire car notre mal est tû…tabou.

 

Aujourd’hui nous sommes le 15 octobre, aujourd’hui c’est la journée mondiale de sensibilisation au deuil périnatal.

Aujourd’hui, comme hier ou demain, des bébés à naitre ou à peine nés vont partir rejoindre nos ancêtres.

Aujourd’hui, comme hier, des hommes, des femmes, des parents, des couples, des amis, des patrons vont nier notre mal. Vont nous dire de nous taire, d’oublier, d’avancer… « Vous êtes jeunes », « Vous en aurez des enfants »… il est inutile de ressasser… alors je dirai à ces personnes que ce qui pour eux appartient au passé c’est justement ce qui fait notre présent. On ne peut oublier et l’on ne doit surtout pas oublier…

 

Le deuil périnatal ce n’est pas le deuil de la maternité. Le deuil périnatal c’est le deuil d’un ou plusieurs enfants, comme dans mon cas.

Le deuil périnatal n’est pas un deuil classique, c’est le deuil de l’avenir… l’avenir avec les enfants que vous avez porté, que vous avez aimé, nommé, attendu… Des enfants que vous devez aujourd’hui visiter au cimetière, si vous en avez le courage…

Le deuil périnatal c’est garder en mémoire les sensations de ces mois partagés dans vos entrailles : la rencontre intérieure.

Le deuil périnatal c’est se souvenir de cette nuit terrible où vous avez dû mettre vos enfants au monde et leur dire au revoir. Les bercer dans leur sommeil éternel…

Le deuil périnatal c’est parvenir à trouver ses enfants beaux dans la mort…

Le deuil périnatal c’est continuer à avancer estropié d’un bout de soi…

Le deuil périnatal c’est trouver le courage de vider une chambre d’enfants dans laquelle vous n’entendrez jamais les rires de vos Milo et Théo…

Le deuil périnatal c’est avoir peur de vivre une nouvelle grossesse parce qu’on vous a volé votre innoncence et que maintenant vous savez…

Le deuil périnatal c’est, parfois, avoir peur de vivre tout court…

 

grossesse-milo-theo-deuil-perinatal-axelle-princesse-aux-bi.jpg

 

Alors oui, le deuil périnatal est un deuil dérangeant… mais le deuil périnatal est un deuil respectable. Un deuil qui doit être dit et non tû. Un deuil qui est propre à chaque parange endeuillé. Un deuil qui demande du temps, parfois court, parfois long, avant de faire de ce drame un moteur de vie, une essence nouvelle, constructrice. Mais pour atteindre cela, il faut pouvoir parler, être écouté et non jugé.

 

Le deuil périnatal est un deuil qui n’arrive pas qu’aux autres… et avec ce texte j’aimerai toucher les personnes qui, je le souhaite, ne seront jamais touché par cette épreuve afin que vous compreniez… et surtout afin que certaines phrases ne soient jamais prononcées… Vous n’imaginez pas les horreurs que nous, mamanges et papanges, avons et entendons encore…

 

Et pour vous petites mamanges qui me lisaient…

Dans ma vie j’ai eu 3 enfants… trois petits garçons dont un que j’ai le bonheur de voir grandir.

Parfois je me dis que des mondes parallèles existent… Une autre moi a le bonheur de voir grandir ses jumeaux. Une autre moi… A la vie différente. Une moi, que je ne serai jamais….
Alors je regarde ma vie… Un an et demi après mon drame… Et je me dis que la vie m’a joué des tours mais qu’au final je suis heureuse…. Une mamange amputée de ses jumeaux mais une maman qui regarde son bébé espoir grandir, une femme qui a repris sa vie en main et qui écrit son chemin plutôt que de le subir… Alors je suis heureuse. Heureuse du cadeau que mon Milo et mon Théo m’ont donné… un an et demi est passé et je suis heureuse.

Une partie de moi est avec eux, une partie d’eux est avec moi, et j’avance…. J’avance en souriant avec les larmes au bord du coeur… Des larmes non pas de tristesse mais des larmes de reconnaissance.

Le 12 avril 2013, mes jumeaux m’ont redonné naissance. Je suis autre et je peux enfin être moi. Je vous aime mes bébés étoiles, je t’aime mon bébé espoir. Et je peux le dire aujourd’hui, j’aime la vie.

 

princesse-aux-bidouilles-famille2.jpg


Belle route à vous petites mamanges, laissez-vous guider par vos nouvelles étoiles. Il n’y a qu’ainsi qu’on peut honorer leur mémoire.


A nos anges, étoiles, petits moteurs de vie : MERCI !
 

 

Tous ensemble brisons le tabou !

 

La baignoire Shantala !

baignoire-shantala

Ce soir c’est rubrique Kids scoop avec la présentation de la super baignoire de June !!!!

Jamais je n’aurai pensé vous présenter une baignoire pour bébé mais là je suis tellement sous le charme (et June aussi !!) que je ne peux pas garder cette merveille pour moi ! Cette baignoire c’est la baignoire Shantala dénichée sur le net pour un prix riquiqui (une vingtaine d’euros environ) !! Elle est juste Incroyable !

Pas plus grande qu’une bassine, cette baignoire ultra design (découpe biseautée) ne prend que très peu de place, et qui dit petite baignoire dit très peu d’eau !! Et ça c’est cool pour le porte monnaie mais aussi pour mon dos ! Du coup June prend son bain sur le plan de travail de notre salle de bain (et même dans le salon !!) à ma hauteur.

Le gros plus de cette baignoire c’est que grâce à sa forme physiologique le bébé n’a pas besoin qu’on le tienne , du moins pas passé 3 mois pour un enfant de gabarit normal (mais surtout on reste à côté hein !!!). Le dos et la tête sont maintenus, les jambes repliés, l’enfant à donc les mains libres pour jouer dans l’eau. Bon… dans le cas présent j’avoue que le petit canard n’est qu’un « cache pudeur » car June n’attrape pas encore les objets…Mais moi je peux lui faire des guili-guili tranquillement !!!

Et puis je fonds complétement en voyant ses petits pieds en transparence…….

 

baignoire-shantala-princesse-aux-bidouilles3.jpg

 

baignoire-shantala-princesse-aux-bidouilles2.jpg

 

baignoire-shantala-princesse-aux-bidouilles.jpg

Photos, propriété exclusive de la Princesse aux bidouilles !!!

 

Un mobile pour bébé sage !

mobile-elephnats-princesse-aux-bidouilles-2

Aujourd’hui je me suis amusée à créer un mobile pour June mon petit garçon qui ne devrait pas tarder à pointer son bout du nez ! :)

princesse-aux-bidouilles-mobile-bebe-elephants.jpg

A la recherche d’un joli mobile, on a flashés avec le papa sur la délicatesse des mobiles Flensted et particulièrement celui avec des petits éléphants ! Mais outch !!! 25euros le mobile pour quelques bouts de papier… ben ca fait mal !

J’ai alors surfé sur le net à la recherche d’un petit éléphant en 3D et je suis tombée sur les petits animaux de Handmade Charlotte et son éléphant mignon !

Ni une, ni deux j’ai attrapé mon stylet et j’ai croqué mon propre éléphant (largement inspiré par celui de Charlotte !)

Et ma foi, je suis assez contente du résultat ^^ Suspendus par du nylon à un cercle à broder, mes petits éléphants émerveilleront mon petit June ! Enfin j’espère !! :)

princesse-aux-bidouilles-mobile-bebe.jpg

mobile-elephants-princesse-aux-bidouilles.jpg

mobile-elephnats-princesse-aux-bidouilles-2.jpg

 

Je vous ai donc préparé un petit pdf à télécharger avec le template et le tuto ! :D

Vous verrez que dans le printable j’ai colorisé le template en gris. Vous pouvez ainsi imprimer l’éléphant sur du papier blanc ou faire comme moi, à savoir imprimer mon éléphant, puis tracer son contour sur du papier gris épais que j’ai ensuite découpé.

Enfin ! je vous laisse découvrir tout ca en cliquant ICI !!

Voilà, le mobile est prêt, la valise de bébé pour la maternité aussi… Patience, patience….

princesse-aux-bidouilles-valise-pois-rouge.jpg